Vignette Critair Toulouse

vignette toulouse pollution

Vignette critair : Voitures bannies de Toulouse

Toulouse Métropole a communiqué ce vendredi 2 août 2019, les périmètres étudiés pour la future Zone à Faibles émissions, là où certaines voitures ne pourront bientôt plus circuler sans avoir de vignette critair. Avant la fin de l’année 2020, une Zone à faibles émissions (ZFE) entrera en vigueur à Toulouse et son agglomération.

La métropole de Toulouse fait en effet partie des 15 collectivités territoriales françaises particulièrement touchées par des problèmes de pollution de l’air, qui se sont engagées à déployer des ZFE pour faire baisser la pollution atmosphérique. 

En quoi consiste le dispositif critair?

Ce dispositif permet entre autre, à l’aide de la vignette Critair toulouse de déterminer la classe de pollution de chacun des véhicules de la ville.
En cas d’alerte de pollution c’est en effet seules les vignettes 0,1, 2 et 3 qui sont autorisées à circuler à l’intérieur du périmètre dessiné par le périphérique. Ce qui interdit les voitures essence immatriculées avant 1997. Et les voitures diesel d’avant 2006. N’attendez plus et acheter la vignette à Toulouse pour éviter d’être verbalisé.

Les sanctions en cas d’absence de vignette ?

Jusqu’à présent la circulation différenciée dans la zone de circulation restreinte à Toulouse n’a jamais été mise en place, cependant la facture peut vite monter en cas d’absence de vignette Critair lors d’un contrôle. L’amende est de 68 euros (45 euros si elle est payée immédiatement) et 135 euros pour un poids-lourd (minorée à 90 euros). Le véhicule peut même être immobilisé.

Près de 400 000 Haut-Garonnais (30% environ de la population) ont acheté une vignette CritAir pour le moment alors que le dispositif est mis en place depuis plus d’un an.

Comment commander ma vignette pour Toulouse ?

Pour commander votre vignette critair à toulouse, cliquez sur le lien ci-dessous.

Pour ceux qui sont réticents à régler la vignette crit’air par Internet, il est possible de la commander par courrier, grâce à un formulaire en ligne et en payant par chèque. Les automobilistes recevront ensuite par mail un justificatif du classement du véhicule. Il sera à présenter aux forces de l’ordre si nécessaire lors des pics de pollution.